Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
L'aventure continue sur Kaléïdoplumes 3 

Partagez | 
 

 Fêter les pères

Aller en bas 
AuteurMessage
Feuille
Modérateur
avatar


MessageSujet: Fêter les pères   Lun 20 Juin 2011 - 20:48

Hier, en ce pluvieux dimanche de mai, nous fêtions les papas. Je vous propose de le faire avec vos propres mots, pour la consigne de cette semaine.

En vous inspirant de cet extrait de Philippe Claudel ("Un monde sans enfants, les mois de mai") :
Citation :
Quand tu étais un tout petit garçon, mon Papa, mon beau Papa,
Pensais-tu qu'un jour, tu serais mon Papa ?
Pensais-tu que le monde te donnerait cette joie-là ?
Pensais-tu que mes yeux seraient tes yeux à toi ?


Mais cette fois, ce sera vous le père.

Je vous invite à vous mettre à sa place, dans ses chaussures, dans sa peau pour recevoir les tendres, voire maladroits, mots de vos enfants.

Pour ajouter un peu de piment, j'interdis toute forme d'adverbe ! Qu'on se le dise ! Pour vous en convaincre, je vous invite à lire ou relire le livre de Stephen King, "Écritures. Mémoires d'un métier", surtout le deuxième chapitre de sa "boîte à outils".

So, trève de bla bla and let's go, the show must go on** !

* sous-titre inspiré du titre de l'œuvre "Je règle mon pas sur le pas de mon père"
** de Queen, comme vous l'aviez deviné.
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Fêter les pères   Mar 21 Juin 2011 - 15:00

Voilà qui m'interpelle ...

N'y a-t-il pas là un sujet s'adressant plus spécifiquement aux kaléïdoplumiennes ?euh ?

A moins que les pov' garçons de kalé bénéficient d'une dérogation pour se glisser dans la peau de leur propre père recevant les mots de ses enfants ?

Si j'obtenais la précieuse faveur discrétionnaire, peut-être mon imagination pourrait-elle vaquer dans des années lointaines quand mon papa accueillait sa 1ère fille en 1928 jusqu'à l'immédiat après-guerre quand enfin sonnait mon heure ?

Encore une question, M'sieur : en patois (ma 1ère langue...) ou occitan, c'est quoi un adverbe ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Feuille
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Fêter les pères   Mar 21 Juin 2011 - 17:13

Point n'est besoin de dérogation mon enfant. Tu peux très bien te glisser dans la peau de ton père ou grand-père, voire du père du premier homme ou de la première femme sur terre.

Quant à adverbe, je le traduis par rakverb ou ragverb.
En occitan, ça donne quelque chose comme "advèrbe" ou "advèrbi", d'après http://www.lexilogos.com/occitan_langue_dictionnaires.htm
Revenir en haut Aller en bas
pati
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Fêter les pères   Mar 21 Juin 2011 - 18:37

Citation :
N'y a-t-il pas là un sujet s'adressant plus spécifiquement aux kaléïdoplumiennes ?

et pourquoi donc ça ne s'adresserait qu'aux filles, cette consigne ?? pas compris, là... rien compris

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Fêter les pères   Mar 21 Juin 2011 - 19:34

Citation :
pas compris, là...
écrit pati : J'ai voulu dire qu'étant papa moi-même, je ne saisissais pas au 1er abord comment je pouvais me glisser dans ma propre peau.

Fort heureusement, Feuille a compâti : la nuit portant conseil (voir mon com sur le sujet de la motivation d"Admin), à la 1ère heure, la grâce m'ayant atteint, un enfant, pardon, un sujet va naitre.

Et grâce à Feuille encore, je pourrai m'exercer à placer une expression patoisante correctement orthographiée si je la retrouve sur le dictionnaire d'occitan qui est un véritable enchantement !

Merci Feuille !!! cool !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Fêter les pères   Mer 22 Juin 2011 - 18:38

La consigne étant très ardue, Admin vous autorise à mettre quelques adverbes. On va dire... Le moins possible? Mais on ne fera pas de remarque sur ce point dans les coms.
Moi, j'attends avec impatience le texte de Feuille, qui aura suivi la consigne à la lettre lui sifflotte

_________________
Admi.....ratrice de vos mots!
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Fêter les pères   Mer 22 Juin 2011 - 20:06

Trop tard et donc mon texte ne pâtit, Pati ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
pati
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Fêter les pères   Mer 22 Juin 2011 - 21:34

Citation :
Trop tard et donc mon texte ne pâtit, Pati ! Sad

?? mais j'ai rien dit, moi ! éclat de rire

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
pati
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Fêter les pères   Lun 27 Juin 2011 - 23:16

je eremarque que notre feuille ne s'est pas prété à son propre jeu !!
pô bien, ça, pô bien éclat de rire sifflotte

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
trainmusical
Festoyeur
avatar


MessageSujet: Re: Fêter les pères   Lun 27 Juin 2011 - 23:52

Pas trop tard pour bien faire... Feuille... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Feuille
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Fêter les pères   Mer 13 Juil 2011 - 20:24

Je révise mes adverbes, d'abord ! m'enfin ... geek
Revenir en haut Aller en bas
Feuille
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Fêter les pères   Mer 13 Juil 2011 - 21:46

La consigne était plutôt vache, j'en conviens, mais vous vous en tirez avec brio. Oui, je me la pète un peu, là, après avoir quelque peu abusé d'une carte blanche.

Pour rester réaliste, il est quasiment presque impossible d'écrire sans adverbe, tant cette catégorie recouvre de situation.

Contrairement à ce que son nom évoque, il ne complète pas que le verbe, mais aussi l'adjectif, un autre adverbe ou un nom, pour en modifier ou en préciser le sens. De plus, il y en a pour tout les goûts, entre les adverbes de lieux, autour, dessous ... de temps, parfois, souvent ... de manière, à la légère, presque ... de quantité, combien, davantage ... de liaison, d'interrogation, de modalité et j'en passe.

Quand Stephen King affirme détester les adverbes, il donne en exemple des adverbes de manières, voire les adverbes modaux, "il referma brutalement la porte" qu'il compare à "il claqua la porte" (pour ne citer qu'un exemple). Saisissez-vous la nuance ? C'est une façon de présenter un peu simpliste de se limiter à cette catégorie, mais illustre bien le fait d'écrire sans alourdir inutilement ses phrases.

Il est une chose que je voulais vous faire essayer, écrire en allant à l'essentiel, au cœur de l'histoire, sans fioriture, pour faire ressortir le plus important l'émotion.

Et vous ? Qu'en avez-vous pensé ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fêter les pères   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fêter les pères
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima
» A mes pères
» Mon expo de Pères Noël
» [Film] Mémoires de nos pères
» [Chalandon, Sorj] La légende de nos pères

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- ESPACE ECRITURE -- :: Ecriture sur consigne :: Consigne 175-
Sauter vers: