Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
L'aventure continue sur Kaléïdoplumes 3 

Partagez | 
 

 La veuve qui passe.

Aller en bas 
AuteurMessage
pati
Modératrice
avatar


MessageSujet: La veuve qui passe.   Mar 6 Sep 2011 - 18:48

Au seuil de la mort, je te tutoie enfin, toi qui habite mon corps, fait trembler mes mains, toi qui laboure ma chair de tes griffes de feu. Compagne de mes nuits, de mes jours, de toute ma vie... ma douleur, ma sœur de peine et de chagrin.

Mon homme est parti depuis si longtemps, j'ai oublié le goût de ses mains sur ma peau lisse et tendre. J'ai oublié mon âme en route, mon coeur s'est durci, ma peau s'est flétrie, mes cheveux ont blanchi. Je traverse la vie comme une ombre invisible, une silhouette noire, difforme et solitaire, qui se meut avec peine, appuyée sur une canne bien plus droite que moi. Je porte mon deuil comme d'autres se fardent, je suis la veuve qui passe et pleure sa misère au moindre de ses pas.
J'arpente de plus en plus lentement cette route écrasée de soleil, l'habitude est si grande qu'on ne me remarque plus, sauf peut-être à se dire « tiens, la veuve est là, il est temps de chauffer le repas ».

Longtemps j'ai lutté contre toi, j'ai cru te vaincre bien des fois, je me suis arrimée à la vie, aux habitudes ronronnantes d'une monotonie tranquille. Chaque jour, j'ai suivi le chemin qui mène au cimetière, le corps en lutte, le coeur en feu. Pour rien au monde, je n'aurais rebroussé chemin, puisqu'il me menait à mon homme, à mon ancre perdue. Et chaque jour, j'ai maudit ta violence, j'ai bataillé ferme et pesté contre toi, qui me menait la vie si dure...

Ce n'est qu'à l'aube de mon dernier jour que je comprends que c'est toi, ma vieille ennemie, toi ma douleur qui m'a fait me sentir en vie. Tu m'as offert ce dont j'avais besoin, un exutoire à ma peine, un but à atteindre, quelque chose à haïr d'autre que moi-même. Ma douleur, mon amie...

Quelle folie, mon dieu, quelles futiles guerres que celles qu'on ne gagne qu'à jamais endormi.

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Mer 7 Sep 2011 - 10:57

pati a écrit:

Quelle folie, mon dieu, quelles futiles guerres que celles qu'on ne gagne qu'à jamais endormi.
Tu touches au sublime là.
Magnifique texte salut bas

_________________
Admi.....ratrice de vos mots!
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Mer 7 Sep 2011 - 20:02

Superbe! salut bas
Revenir en haut Aller en bas
trainmusical
Festoyeur
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Mer 7 Sep 2011 - 22:56

Quelle force dans tes mots Pati.
quel talent !
Revenir en haut Aller en bas
sol-eille
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Jeu 8 Sep 2011 - 6:33

Superbe et terrible à la fois...
bravo
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Jeu 8 Sep 2011 - 8:13

La douleur vécue comme l'essentiel vous raccrochant à la vie...
Une approche du thème très sensible . salut bas
Revenir en haut Aller en bas
Lita
Occupe le terrain
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Jeu 8 Sep 2011 - 12:15

Surprised Bleuffée, je crois qu'il n'y a pas d'autres mots...
Revenir en haut Aller en bas
Sherkane
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Jeu 8 Sep 2011 - 22:29

Un texte très fort. Pas un mot de trop. salut bas
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Ven 9 Sep 2011 - 20:48

Pati, ton texte est formidable. Quelle belle écriture.
Revenir en haut Aller en bas
alainx
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Sam 10 Sep 2011 - 10:52

Oh la la !
C'est pas un texte pour remonter le moral… pale

Christianisme ? Stoïcisme ? Nietzschéisme ?

Sublimer ainsi la douleur.... lui donner une valeur intrinsèque, même si le texte est d'une belle écriture… j'avoue que cela ne rejoint guère mon système de valeur…

Fallait oser !
Revenir en haut Aller en bas
pati
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Sam 10 Sep 2011 - 18:49

aucun des trois, alain. c'est juste le résultat de ma propre expérience =
  • sur la douleur de ma mere, se mourant d'un cancer, qui la motivait à se battre et à tenir le temps qu'elle ait réalisé ce qu'elle souhaitait (ce sont ses mots, pas les miens)
  • sur la douleur et les privations de mon grand-père, qui l'ont animé d'une pulsion de vie monumentale, ce qui lui a permis de revenir de l'enfer
  • et sur la mienne, que je vis au quotidien depuis que j'ai douze ans.

chacun ses ressorts, alain, l'essentiel est de rebondir. moi, j'ai choisi il y a quelques années de m'en faire une alliée, plutôt qu'une ennemie.

merci à tous et toutes pour vos gentils commentaires Smile

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
alainx
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Sam 10 Sep 2011 - 18:57

Pati, Je comprends très bien… ( Enfin, je connais ce type de fonctionnement chez des personnes…)

Simplement, ce n'est pas le mien ...

On se rejoint sur le fait de souffrir au quotidien depuis l'âge de 12 ans…
La douleur n'a jamais quitté mon corps.
Mais je n'en ai jamais fait une alliée pour autant…
Je pactise avec l'ennemi.
Mes alliés sont ailleurs…
Revenir en haut Aller en bas
pati
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Sam 10 Sep 2011 - 19:09

je comprends très bien qu'on puisse vouloir batailler avec ce qui ronge notre énergie.

en ce qui me concerne, pactiser, comme tu dis, m'en bouffait beaucoup trop, et s'il y a une chose que j'ai retenu de mes séances de psy, c'est qu'il est dangereux et vain de perdre son énergie pour des choses qu'on ne maitrise pas Smile
ma douleur est là, que ça me gonfle ou pas, elle est bel et bien là. sur ça, je n'ai pas d'action possible. j'en ai, par contre, sur ma façon de la gérer. et pour moi (et les personnes qui ont ce type de fonctionnement) c'est cette optique (volontaire) qui me coute le moins d'énergie.

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
alainx
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Sam 10 Sep 2011 - 19:43

Soit on ne se comprend pas…
Soit on ne donne pas le même sens aux mots…

... mais ça n'a pas beaucoup d'importance !

Du moment qu'on est satisfait de la manière dont on s'y prend…
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Dim 11 Sep 2011 - 17:05

Dans ton cas, la douleur t'inspire génialement...
On ne peut que s'incliner devant tant de souffrances que tu livres de façon poignante...
Moi, après, j'ai juste une forte envie d'hurler.... quel talent !
Revenir en haut Aller en bas
Sebastien K
Prend ses marques
avatar


MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   Dim 11 Sep 2011 - 22:29

Je trouve ce texte magnifique. Il m'a beaucoup touché.
Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La veuve qui passe.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La veuve qui passe.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» [Forge World] Commander en ligne / Comment cela se passe?
» Un automne qui passe trop vite cette année...
» hc hd bloqué impossible de mettre le mot de passe
» Ça se passe chez moi !!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- ESPACE ECRITURE -- :: Ecriture sur consigne :: Consigne 180-
Sauter vers: