Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
L'aventure continue sur Kaléïdoplumes 3 

Partagez | 
 

 Une année pour grandir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sol-eille
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Une année pour grandir   Sam 7 Jan 2012 - 18:27

Je m’appelle Carole et j’ai 13 ans !

Vivement mes 15 ans !

On me prend encore pour une petite, mes parents surtout… c’est nul les parents ! L’année dernière ils se moquaient de moi parce que j’étais amoureuse de Jean-Louis… pour eux ce n’est que de la gaminerie ! Heureusement, j’écris dans mon journal et à ma cousine, c’est elle qui m’a donné l’envie d‘avoir un journal intime ! Et puis on s’écrit de temps en temps entre deux de se voir aux vacances… J’adore passer mes vacances au bord de la mer… ça me change un peu de la vie à la campagne avec les vaches et mon p’tit collège où il ne se passe jamais rien et puis papa et maman avec leur commerce (ils sont boulangers) n’ont pas beaucoup de temps pour sortir… alors je me rattrape aux vacances !

Bon ça va quand même, je survis, hein, à la sortie du bourg, il y a mon refuge, un petit étang tranquille et puis j’ai quand même 2 copains avec qui je partage tout, César et Romain, enfin plus tout à fait tout, parce que je grandis alors c’est pas facile de parler des garçons aux garçons et puis, ils deviennent bêtes les garçons à grandir ! Et puis ils ne comprennent pas que j’ai envie de rêver au temps qui passe, que je me pose des questions…

Ni que parfois je mette des jupes et des trucs de filles quoi… jusqu’ici je portais toujours un jean et puis un tee shirt et des baskets, sauf l’été, en claquettes jusqu’en automne ou pieds nus… mes cheveux sont ni raides ni souples, ni coiffés ni en broussaille… juste ce qu’il faut de propre et de présentable pour pouvoir entrer dans la boulangerie piquer des bonbons… avec derrière maman qui râle pour la forme, parce que je sais qu’elle culpabilise beaucoup de ne pas pouvoir passer plus de temps avec moi… mais c’est la vie comme elle dit !

Et puis je passe voir papa au fourneau aussi le matin, c’est en bas, avec lui que je prends mon petit déjeuner, un thé nature depuis que je suis en 4ème avec du pain frais tout chaud et du beurre qui fond dessus… c’est trop bon… j’adore le petit déjeuner avec lui… lui c’est un sensible derrière son air dur. Et ce qui est génial c’est qu’il a toujours quelque chose à me dire.


-----------
15 septembre
Chère Carole,

Les vacances sont déjà loin et je n’ai pas eu une minute à moi pour t’écrire, comme je te l’avais promis. Mais tu sais, le lycée m’a pris tout mon temps et toute mon énergie. Cet été chez mamie je faisais ma maligne en te disant que je n’avais pas peur de rentrer en seconde, mais je n’en menais pas large quand même. Ce n’est pas de quitter le collège qui me faisait peine, mais plutôt de rentrer en pension. Je ne m’y fais pas, j’ai l’impression d’être en prison. Lorsque le lundi matin je remonte de la gare, en trimballant ma valise, je sens mon cœur qui se serre, le lycée en point de mire. Et lorsque le vendredi soir, je redescends la rue pour reprendre le train, je me sens pousser des ailes.

L’océan me manque. On était bien cet été, les pieds dans l’eau, à farfouiller dans les pierres pour attraper les crevettes. Et comme tu dis, on n’avait pas les parents sur le dos. Quoique les miens, depuis que je suis en pension, je ne les vois plus que le weekend, et encore, ils trouvent le moyen de s’engueuler devant moi. Maman fait un effort, elle me mitonne les petits plats que j’aime « pour compenser » elle dit. Compenser quoi ? Le fait qu’ils s’engueulent ? Qu’ils parlent de divorcer ?

Et toi, comment s’est passée ta rentrée ? Tu vois toujours Jean-Louis ? Et comment ça se passe à la boulangerie ?

Gros bisous à tes parents

Lucie

-----------

1er octobre,
Ma Chère Lucie,

Oh que je suis triste de te savoir mal en pension ! Je ne comprends pas, tu as des amies quand même, ça doit être bien d’être entourée tout le temps, de vivre toute la semaine avec des copines ! Qu’est ce que j’aimerais ça moi !

Et puis je suis triste de savoir que tonton et tata se disputent sans arrêt c’est nul les adultes ! Le pire, c’est qu’ils croient qu’on ne se rend compte de rien, on n’est pas débiles non plus ! Au lieu de nous expliquer ce qui les tracasse… Ce n’est pas compliqué quand même. J’ai ma copine Camille au collège qui a ses parents qui se sont séparés cet été… cela faisait plusieurs mois que sa mère dormait sur le canapé du salon et elle lui disait que tout était normal. N’empêche, elle est partie 15 jours en colonie et quand elle est revenue elle avait une nouvelle maison, une nouvelle chambre et une nouvelle belle-mère. Alors tout le reste de l’été elle n’a pas voulu ressortir. Le psy lui a dit qu’elle faisait exprès en fait parce qu’elle avait peur que si elle s’en allait, il allait se passer quelque chose c’est sûr, et qu’en ne sortant pas elle croyait empêcher les choses d’arriver… c’est dingue hein ma Lulu. Mais ne t’inquiète pas toi quand tu es en pension ! Papa dit toujours, que les enfants ils doivent penser qu’à s’amuser et apprendre et que pour tout le reste il sera toujours temps pour eux de se tracasser… alors te tracasse pas trop. Si tu veux je peux peut-être t’écrire au lycée ? Tu me rediras ? Et puis les vacances de la Toussaint vont bientôt arriver on ira chez mamie, j’espère qu’il fera encore du beau temps qu’on puisse aller à la plage tous les jours.

Sinon j’ai revu Jean-Louis le jour de la rentrée, mais ce n’est pas la peine de s’y attarder, il tenait par la main une grande 3ème et m’a regardée de biais en me croisant, comme si j’étais une extra-terrestre, mais je m’en fiche de Jean-Louis, et puis j’ai déchiré sa photo. Et puis Marina la 3ème elle change tout le temps de garçon alors il sera malin Jean-Louis et moi je rigolerai bien ! Na !

A la boulangerie papa dit que c’est trop calme, que c’est la crise, il ne parle plus que de ça, des gens qui n’achètent plus de gâteaux le dimanche, et puis il s’énerve et dit que si ça continue il faudra fermer la boutique… alors moi je déjeune en 4ème vitesse le matin et je file au collège !
Dis tu crois qu’elle est en crise la boulangerie ? Tu crois que je vais devoir arrêter mes études à 16 ans pour travailler à Mac Do ? Ben dis donc, ça va pas être drôle !!!

Bon ma Lulu faut que je termine ma rédaction pour demain et puis y’a maman qui m’appelle alors s’il te plait tu me récris vite en me disant pourquoi c’est nul la pension parce que moi j’avais vachement envie d’y aller à l’internat et maman était décidée à m’y mettre dans 2 ans alors maintenant s’il faut que je change d’avis faut que tu m’aides d’accord ?

Et puis que tu me dises pourquoi tout d’un coup tu me parles plus de garçons ? Et t’es pas gay puisque t’es triste !

Hihi sur ma petite blague nulle comme tu les détestes, je te fais des bisous.

Écris-moi vite Lucie !

Carole

Revenir en haut Aller en bas
Sherkane
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Une année pour grandir   Sam 7 Jan 2012 - 22:20

On attend la suite avec un petit gout d'impatience

J'aime bien cette idée d'une correspondance entre 2 enfants/ados
Revenir en haut Aller en bas
BRIGOU
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Une année pour grandir   Dim 8 Jan 2012 - 9:51

Moi aussi j'aime beaucoup !

Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Une année pour grandir   Lun 9 Jan 2012 - 9:29

Cet échange a un parfum de " vécu " flower
Revenir en haut Aller en bas
Plumentête
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Une année pour grandir   Dim 15 Jan 2012 - 22:50

Très finement observé et touchant. J'attends la suite de cette correspondance délicate et très actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une année pour grandir   Lun 16 Jan 2012 - 17:03

Vous avez trouvé le ton juste pour parler des ados; je devrais dire : comme les ados. On sent bien que vous en avez autour de vous...Ou alors, ce temps n'est pas si lointain pour vous ! cool !
Revenir en haut Aller en bas
sol-eille
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: Une année pour grandir   Mar 17 Jan 2012 - 19:23

Merci pour vos commentaires ! En fait perso, je crois que j'ai toujours 15 ans !
Revenir en haut Aller en bas
trainmusical
Festoyeur
avatar


MessageSujet: Re: Une année pour grandir   Mer 8 Fév 2012 - 18:26

Sympathique l'idée de cette correspondance.
Je trouve aussi que ça sent le vécu.
Alors oust, je lis la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une année pour grandir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une année pour grandir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- Kaléïd'extras-- :: 4- Cassy & Soleille-
Sauter vers: