Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
L'aventure continue sur Kaléïdoplumes 3 

Partagez | 
 

 Albert et Odette

Aller en bas 
AuteurMessage
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Albert et Odette   Mar 31 Jan 2012 - 15:48

Odette Fauconnier :

« C’est une honte ! Devoir rester assise toute une après-midi dans le hall d’entrée, plein de courants d’air ! Avec le prix qu’on paie ici ! Vous ne trouvez pas que j’ai raison, Monsieur Lemoine ? »

Albert Lemoine :

« Appelez-moi donc Albert, je préfère, ma chère ! »

Odette :

« Qu’est-ce que vous dites ? Parlez un peu plus fort au lieu de marmonner dans votre barbe ! Je n’ai pas compris ce que vous avez dit ! »

Albert :

In petto : « Crénom encore une qu’est sourde, pas de bol, moi ! »

« Je disais que vous pouvez m’appeler Albert »

Odette :

« Ah ! Comme ça, je vous entends mieux. Albert ! Comme notre Roi !
J’espère Albert que vous vous conduisez un peu mieux que lui, avec sa fille illégitime et tous ses enfants cachés ! Ah, non, je confonds avec l’autre à Monaco ! »

Albert :

« Je vois que vous lisez « Point de Match et Voici-Voyou » !

Odette :

« C’est ma fille qui me les prête, moi je les prends uniquement pour les mots fléchés. Vous aimez les mots fléchés, Albert ? »

Albert :

« Euh, sais pas, jamais essayé. Je suis plutôt sportif, moi. »

Odette :

« Ah oui ? Et vous faites quoi comme sport, à votre âge ? Ne me dites pas que vous jouez au foot ! »

Albert :

« Non, Madame, ma spécialité, c’est le sport en chambre. Vous devriez essayer, c’est excellent pour le cœur ! »

Odette :

In petto : encore un qui n’a plus toute sa tête, c’est bien ma veine ! »

« Je ne vois pas de quoi vous parlez. Mais, vous, vous en pensez quoi de cet attentat ? La voiture piégée qui a explosé cette nuit et détruit le petit salon ? Al Quaïda ou quoi ? »

Albert :

In petto : « Je sens que je vais me la faire la petite Odette, je le sens bien là »

« Odette, chère Odette, non, je ne crois pas. J’ai mené ma petite enquête et je suis à 1OO% certain que quelqu’un parmi les résidents était visé. La bombe a explosé trop tard, l’horloge a été mal programmée.. Et en réalité, elle devait exploser hier à 16H. Seulement le coupable l’a mise sur 4, ce qui explique 4h du matin. Elémentaire, ma chère Odette ! »

Odette :

« Mais quelle horreur ! A 16h, je suis toujours dans le petit salon à boire ma tasse de café et manger mon éclair au chocolat ! J’aurais pu être morte ! »

Albert :

« Eh oui, chère Odette, mais il faut croire que votre heure n’était pas encore venue ! Alors, il faut profiter de la vie et, tenez, je vous offre un doigt de porto pour fêter ça ! »

Odette :

« Comment ? »

Albert :

« DU PORTO ! »

Odette :

« Oh, oui, je veux bien, ça me remettra ! Vous êtes gentil, vous ! »

Albert :

« Seulement avec une aussi jolie dame que vous ! »

Odette :

« Allons, vous me faites rougir…Ou alors c’est le porto….Ou les deux…
Remettez m’en un peu, merci !
Mais dites, comment vous savez tout ça, vous ? Pour la bombe et tout ?

Albert :

« N’en parlez à personne, mais avant d’arriver ici à la Résidence des Magnolias, j’étais détective privé.
J’ai mené depuis ce matin ma petite enquête. Je suis au mieux avec la petite Fatima, l’aide-soignante. Elle ne peut rien me refuser depuis qu’elle est arrivée, je la gâte un peu…Enfin, bref ! Elle m’a prêté la clef du bureau du directeur, Monsieur Charlebois. Comme il n’arrive jamais avant 11h, j’ai pu fouiller et tout était noté noir sur blanc dans le rapport de police déposé sur sa table de travail. »

Odette :

« Mais alors, mais alors…On nous visait, nous, les résidents ? »

Albert :

« Evidemment ! Et seulement ceux et celles qui fréquentent régulièrement le petit salon ! »

Odette :

« Dont moi ! Vite, Albert, un verre de quelque chose, un peu plus fort que ce porto de mémère ! Oui, un Cognac, ça ira, un double ! Merci ! »

Albert :

« Celui ou celle qui a fait cela connaissait bien les habitués du petit salon. J’aurais besoin de votre aide, si vous voulez bien me suivre. J’ai l’album-photos de tous les résidents dans mon appartement. Vous pourriez les identifier…

Odette :

D’accord, Albert ! Je vous suis…

C’est pas moi qui vais vous laisser chercher tout seul !
C’est pas moi qui vais me laisser assassiner comme ça !
C’est pas moi qui…

Mais enfin, Albert, qu’est-ce que vous f…. ?
Alb......
Revenir en haut Aller en bas
Nerwen
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Albert et Odette   Mar 31 Jan 2012 - 21:48

bravo! La technique de séduction d'Albert a l'air bien au point et le prétexte de l'album-photos remplace efficacement celui des estampes japonaises lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert et Odette   Mer 1 Fév 2012 - 9:49

C'est réjouissant et de bon augure pour l'avenir ! éclat de rire Même dans les maisons de retraite, on profite du moindre prétexte pour flirter et c'est pas une bombe qui va les arrêter ! Bravo Amanda ! bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pierre 19
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Sujet: Re: Albert et Odette   Mer 1 Fév 2012 - 15:51

Les pauvres ! Heureusement qu'il leur reste encore quelque chose d'agréable sinon à faire, du moins à rêver ! cool !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert et Odette   Mer 1 Fév 2012 - 18:03

Ben, Jean Pierre : il parait que, dans les maisons de retraite... sifflotte Mais j'arrête, sinon on va me croire coquine ! fuite
Revenir en haut Aller en bas
trainmusical
Festoyeur
avatar


MessageSujet: Re: Albert et Odette   Ven 3 Fév 2012 - 0:51

Ça a sauté et Albert saute sur l'occasion pour profiter d'une sauterie Smile

Comme d'habitude, j'adore ton humour Amanda cool !

Et merci pour l'idée de cette consigne, elle me plait.

Citation :
« Ah ! Comme ça, je vous entends mieux. Albert ! Comme notre Roi !
J’espère Albert que vous vous conduisez un peu mieux que lui, avec sa fille illégitime et tous ses enfants cachés ! Ah, non, je confonds avec l’autre à Monaco ! »
lol!
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Albert et Odette   Ven 3 Fév 2012 - 6:30

Ah! C'est réjouissant, ce constat: à l'âge avancé où on est bon pour ce genre d'établissement, on a de la suite dans les idées... bravo!
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Albert et Odette   Ven 3 Fév 2012 - 7:02

Petit retour, c'est plus fort que moi, il me faut vous conter cette histoire.

Dans un genre d'établissement analogue, il y a Léon, quasi centenaire, ce qu'il y a de plus sérieux: c'est l'ancien maire, qui commence sérieusement à agacer le personnel féminin. Il leur court sans cesse après avec des intentions évidentes.
Au moment opportun, cela se termine toujours de la même façon: il ne sait plus quel était l'objet de sa poursuite effrénée ... fuite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert et Odette   Ven 3 Fév 2012 - 8:32

A tout âge, les hommes courent après les femmes, même s'ils ne savent plus pourquoi à terme. Que voulez-vous : c'est dans leurs gênes ! je sors
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Albert et Odette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Albert et Odette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» Albert Londres
» 45 illustrations scannées d’Albert Chazelle : 8 livres des Six Compagnons + Le voyageur sans visage
» Première photo d'Albert Hinkey et autres prototypes de taille !
» Vavasseur, Albert-Léon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- ESPACE ECRITURE -- :: Ecriture sur consigne :: Consigne 199-
Sauter vers: