Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
L'aventure continue sur Kaléïdoplumes 3 

Partagez | 
 

 Insupportable transparence

Aller en bas 
AuteurMessage
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Insupportable transparence   Jeu 31 Mai 2012 - 8:02

Transparent, il est transparent...

Gwenaele, après dix ans de vie commune, ne nourrissait plus aucun sentiment pour son compagnon.

Aujourd'hui, une évidence la frappait : Brendan buvait sa tasse de café, il lisait son journal sans que leurs regards se croisent, leurs pieds sous la table observaient une prudente réserve. Chaque gorgée de café s'ingurgitait sans le moindre bruit de succion, la tasse regagnait la soucoupe dans la plus grande discrétion, le Télégramme de l'Ouest participait à cette comédie en évitant tout froissement intempestif. Et pourtant, les pages tournaient régulièrement, elle pouvait le constater au gré de la modification des titres et des images quand elle levait son regard sur son vis à vis... qu'elle s'efforçait à ne pas voir derrière son journal dressé comme un paravent.

Indifférence, présence ignorée, le summum était-il atteint ? A quand remontait leur dernière relation charnelle, elle ne s'en souvenait plus ; ou plus exactement, elle se mentait avec le plus grand aplomb... Surtout ne pas réveiller la bête qui dort en nous, tapie tout au fond, mais si présente qu'au premier indice, elle pourrait rugir, détruire ce fragile équilibre qui unissait encore Brendan et Gwenaele. Oui, la transparence permettait de faire comme si …

Comme si Mathis allait franchir le seuil de la cuisine et s'exclamer «  Demat mammig, kwign-amann ?»*, les mots en breton appris par Brendan, fervent défenseur de la langue régionale.

Comme si pouvait s'effacer le drame des rochers de Saint Guenolé ! Trois ans depuis le jour où Mathis, glissant d'un rocher, tombait à l'eau, ses cris affolés étouffés par le bruit lancinant de la houle. Brendan, quelques mètres plus loin, obnubilé par une touche improbable, délaissait quelques secondes la surveillance du bambin de quatre ans, subrepticement éloigné de dix mètres du pécheur. Fatale négligence qu'il ne se pardonnerait jamais. Par son hostilité, Gwenaele, reproche vivant, amenait Brendan à s'enfermer dans un mutisme quasi total et pour sa compagne, débutait l'indifférence ; chacun s'enfermait dans sa chambre. Ils se croisaient seulement au petit déjeuner et au diner, les tâches ménagères réparties selon un rite établi se passaient du moindre dialogue.

Mais elle ne continuerait pas sur le chemin de la folie qui la guettait inévitablement, cette incroyable transparence de son compagnon était un signe : elle devait en finir ! Le café qu'ils venaient d'avaler était le dernier... Détaché des choses terrestres, Brendan ne s'inquiétait pas du goût bizarre de son café, préférant ajouter un morceau de sucre plutôt que poser une question qui romprait le silence tacite. La tasse vidée de son compagnon donnait le signal à Gwenaele d'ingurgiter la boisson fatale. D'un trait, elle avala la boisson refroidie...

La une du Télégramme de l'Ouest du 3 mars était barrée de ce titre en grosses lettres : drame sur la plage de La Joie à Penmarch. L'article détaillait les conditions de la découverte du couple de Gwenaele et Brendan, vraisemblablement morts par empoisonnement. La police concluait au suicide...

* bonjour maman , gâteau au beurre ?


Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Insupportable transparence   Jeu 31 Mai 2012 - 8:51

Ce drame est raconté de main de maître. Tu as saisi l'occasion de cette photomontage pour nous amener vers le genre de texte que j'aurais aimé écrire je crois.
Le déroulement dramatique de la scène convient parfaitement avec la photo.
bravo

_________________
Admi.....ratrice de vos mots!
Revenir en haut Aller en bas
Nerwen
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Insupportable transparence   Jeu 31 Mai 2012 - 15:49

salut bas Un texte très fort où l'on sent monter la tension, en suivant le cours des pensées de Gwenaele, jusqu'au drame final. bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Insupportable transparence   Jeu 31 Mai 2012 - 17:53

Une histoire terrifiante, menée pas à pas..
Au début, on ne se doute encore de rien, juste encore un couple usé...
Et puis, l'écheveau se dénoue habilement jusqu'au point final inéluctable !
Du grand Catsoniou et la photo aussi est parfaitement choisie !
flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Silhène
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: Insupportable transparence   Jeu 31 Mai 2012 - 19:05

Admiration ! On entre immédiatement dans ton texte, ton histoire, c'est terriblement vivant. Jusqu'au dénouement...

C'est vraiment très réussi salut bas

bravo!

Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Insupportable transparence   Ven 1 Juin 2012 - 7:38

Merci ... bisou

La photo montage m'a aussitôt conduit vers une femme qui "ne voit plus" son compagnon...

Saint -Guénolé parce qu'il y a vingt ans, nous y avions vécu deux semaines de merveilleuses vacances.
Revenir en haut Aller en bas
alainx
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Insupportable transparence   Lun 4 Juin 2012 - 9:35

Vraiment un excellent texte !
Une construction serrée, une dramaturgie bien menée.
On est véritablement « pris » par ton texte.
J'en ressors avec une étrange émotion.
Quelque chose de glacial.
Comme un terrible échec de la Vie…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insupportable transparence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insupportable transparence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SURVIVANT de James Herbert
» Que pensez-vous du Masque et la Plume ?
» Téléphones portables ou insupportables ?
» "Suis-je un boulet ?" L'ultime test !
» Découvrez les sons les plus désagréables pour l’oreille humaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- ESPACE ECRITURE -- :: Ecriture sur consigne :: Consigne 216-
Sauter vers: