Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
Ce forum contient les archives de Kaléïdoplumes 2.

Partagez
 

 L'automne des singes.

Aller en bas 
AuteurMessage
Nerwen
Modératrice
Nerwen


L'automne des singes. Empty
MessageSujet: L'automne des singes.   L'automne des singes. I_icon_minitimeJeu 27 Sep 2012 - 15:29

Quand celui que sa famille appelait, respectueusement, le Patriarche et ses ouvriers, un peu moins respectueusement, le singe, prit place à la table du petit déjeuner, il avait sur le visage un air de jubilation très inhabituel.
Edgar Plassant, fondateur et propriétaire des célèbres éditions Plassant, présidait chaque matin le premier repas de la journée. Etaient réunis autour de lui, Maxence, son fils ainé, impeccable dans son immuable costume trois pièces bleu marine, Sybille sa pâle belle fille en robe de jersey gris et Jeanne sa fille cadette en jean et pull noir à col roulé. Jeanne était sa préférée et elle seule se permettait de paraître dans une tenue qu’il considérait comme extrêmement négligée. A quatre vingt ans bien sonnés, Edgar Plassant continuait à gérer la vie de sa famille comme un général de division.
Bien sûr, officiellement, il avait passé la main de l’entreprise familiale à Maxence, mais en réalité il continuait à diriger l’affaire d’une main de fer et à prendre les décisions que son fils était seulement chargé de faire appliquer. Cette organisation était un secret de Polichinelle.
Quand tout le monde fut assis, il attendit que la femme de chambre lui eût servi son thé avant de prendre la parole.
« J’ai reçu, dit-il, une lettre de Charles. »
Le silence qui accueillit cette nouvelle traduisait une vague interrogation. Sybille demanda : « Qui est Charles ? » Son beau-père la fusilla du regard. « Notre cousin de Guyane, celui qui a fait fortune avec des plantations de cane à sucre. Il revient en France et souhaite nous rendre visite. »
Un petit rire étouffé échappa à Jeanne, son père lui jeta un coup d’œil courroucé. « Je pensais seulement, dit-elle, qu’il existe en Guyane des ressources bien plus lucratives que la cane à sucre…
-Tu sais ce que je pense de ton humour douteux, alors cesse tes insinuations incongrues. Charles sera le bienvenu dans notre famille !
-Mais, Père, je croyais que vous ne vouliez plus en entendre parler, intervint Maxence.
-J’ai changé d’avis ! Il est vrai que son refus d’entrer dans notre affaire m’avait, à l’époque, excessivement contrarié, mais les choses ont changé. Il me parle d’investissements et ce n’est pas toi, avec tes idées modernes, qui trouvera à redire sur l’introduction de nouveaux capitaux. Je te rappelle que notre dernier bilan n’est pas des plus florissant et cela, grâce à des placements regrettables qui étaient entièrement de ton crû.
-Mais, père…
-Arrête avec tes mais père, tu m’ennuies ! Je te rappelle que la porte est ouverte et que si mes décisions ne te conviennent pas tu peux toujours aller chercher ailleurs une autre situation…
-N’aviez-vous pas des doutes sur l’honnêteté de Charles, intervint Jeanne, pour détourner l’attention de son père ?
-C’était il a longtemps, il a fait sa place au soleil, et apparemment une très bonne place. D’ailleurs, il n’y a pas à discuter, ma décision est prise et Charles arrive demain… Sybille vous irez le chercher à l’aéroport après votre réunion avec le comité du Goncourt. Tachez de faire en sorte que, cette année, le Prix ne nous échappe pas. Jeanne, tu as du travail avec les représentants des imprimeurs et ne va pas leur mettre en tête des idées « sociales ». Toi, Maxence, je crois que c’est aujourd’hui que tu reçois l’envoyé du Qatar, rappelle-toi ma position : pas question que ces fils du désert mettent seulement une babouche dans le patrimoine Plassant ! »
Satisfait de sa plaisanterie, Edgar Plassant partit d’un rire sarcastique et se leva, signe que la réunion matinale était terminée.

Après son départ, Sybille demanda : « Qui est ce parent qui nous tombe du ciel ? Ce Charles, je ne le connais pas. »
-Oh, lui répondit son mari, c’est un lointain cousin par alliance, il a quitté la France depuis plus de trente ans, nous n’étions pas encore mariés. Il s’était fâché avec Père après avoir refusé d’entrer dans la boîte. »
« Il semble avoir changé d’avis, remarqua Jeanne d’un air songeur. Je me demande bien, pourquoi ? »
...........................................

Revenir en haut Aller en bas
MESANGE
Kalé'reporter
MESANGE


L'automne des singes. Empty
MessageSujet: Re: L'automne des singes.   L'automne des singes. I_icon_minitimeJeu 27 Sep 2012 - 20:31

Une histoire de famille, d'argent, de liens, ça promet d'être passionnant. Et ce patriarche n'a pas l'air commode du tout, un tyran de père! Il doit être bien riche pour que toute sa famille reste sous son toit malgré son caractère difficile.
Revenir en haut Aller en bas
trainmusical
Festoyeur
trainmusical


L'automne des singes. Empty
MessageSujet: Re: L'automne des singes.   L'automne des singes. I_icon_minitimeJeu 27 Sep 2012 - 21:40

Je me demande bien aussi qu'est-ce qui se cache derrière ce changement d'avis chez ce dictateur familial. Pas l'air très catholique tout ça. À suivre en effet, et ça vaut la peine, car quelle qualité d'écriture chez Nerwen
bravo
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
catsoniou


L'automne des singes. Empty
MessageSujet: Re: L'automne des singes.   L'automne des singes. I_icon_minitimeVen 28 Sep 2012 - 7:51

J'ai comme l'impression que Edgar va devoir raffermir sa main de fer parce que le Charles pourrait bien lui damer le pion à moins que Maxence conclue une alliance avec le Guyanais pour envoyer le vieux patriarche à la maison de retraite ? euh ?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin


L'automne des singes. Empty
MessageSujet: Re: L'automne des singes.   L'automne des singes. I_icon_minitimeVen 28 Sep 2012 - 9:00

Les personnages sont en place.
La situation est très bien décrite.
Nous sommes bien installés dans notre fauteuil, livre à la main, prêts à lire la suite
bravo!

_________________
Admi.....ratrice de vos mots!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'automne des singes. Empty
MessageSujet: Re: L'automne des singes.   L'automne des singes. I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'automne des singes.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'automne à l'étang de Croth
» Ma tenue d'hiver ( enfin d'automne)
» Pêle-mêle de feuilles d'automne (par myosotis)
» A quand l'été marre de l'automne!!!
» La porte de l'automne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- ESPACE ECRITURE -- :: Ecriture sur consigne :: Consigne 225-
Sauter vers: