Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
L'aventure continue sur Kaléïdoplumes 3 

Partagez | 
 

 Coq en vue

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Pierre 19
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Coq en vue   Lun 29 Oct 2012 - 20:30

Coq en vue

La nouvelle équipe mise sur ergots il y a tout juste deux ans afin de remplacer la précédente jugée à bout de souffle comprenait un coq principal, deux coquelets de moindre importance et une demi-douzaine de cocottes plus pétulantes les unes que les autres. Tous unis et bien décidés à relever la crête à la moindre occasion et à œuvrer efficacement pour le bien commun.
Or, depuis quelque temps, contrairement aux habitudes acquises, le poulailler principal – puisque telle était sa dénomination - s’était laissé insidieusement glisser vers un certain laisser-aller.
Généralement, les critères ne manquent pas pour justifier une soudaine baisse de régime. Chacun avait donc sa petite idée sur la question. L’une de ces dames alla jusqu’à évoquer – bien mince argument !- l’intrusion inattendue d’un bataillon d’hirondelles en provenance de la chapelle d’à côté et le conflit ouvert qui en avait découlé…
Au fond chacun savait bien que la maxime féline pouvait aussi se transposer à la basse-cour : « Quand le coq n’est pas là, les poulettes passent leur temps à caqueter. »
Or Monsieur le coq principal était là sans y être. D’abord il avait été envoyé en mission dans un poulailler plus important. Ce que voyant, ses deux subordonnés s’étaient battus comme de vulgaires volailles de ferme sur un tas de fumier pour s’emparer de la place vacante. Bilan : match nul et beaucoup de plumes laissées en chemin pour un bien maigre butin. Moralité : il n’est jamais bon de jouer au petit coq alors qu’on n’est qu’un perdreau de l’année ! Pendant ce temps, ces dames comptaient les points et oubliaient de travailler.
Enfin, Monsieur le coq principal avait fait son retour et tout aurait dû s’arranger. Hélas, ce dernier avait dû très vite affronter de graves problèmes sur son propre perchoir. Malgré son âge et sa courte vue, il n’avait pas mis longtemps à se rendre compte de la trahison de sa cocotte attitrée avec l’un des deux loufiats de tout à l’heure.
Au lieu d’opter pour une sévère prise de bec avec l’impudent suivie d’un passage à la casserole, le chef déchu avait préféré rendre les armes, se contentant comme l’on dit vulgairement d’expédier les affaires courantes. Il en était même arrivé à ne plus chanter du tout et à demander puis obtenir sa mise à la retraite d’office.
Pour l’heure, la maison poulaga, privée de chef, se préparait à vivre des heures sombres.
Mais au poulailler comme ailleurs, la nature a horreur du vide.
C’est ainsi que certain matin, la préposée au courrier gloussa longuement en ouvrant une lettre contenant une circulaire des plus officielles.
- Eh bien, mes poulettes, le bon temps est fini ! Ces messieurs et nous-mêmes allons devoir nous remettre à pondre notre œuf quotidien selon les règles en vigueur !
- Pour ce qui est des messieurs, ça m’étonnerait fort ! Aurais-tu subitement perdu la boule dans ta cage à poules ?
- Ma petite gallinette, la lettre que je viens d’ouvrir va te rabattre ton caquet ! Notre nouveau commissaire est nommé. Il arrive le 26, c’est-à-dire dans trois jours. D’ici là je crois qu’on a intérêt à faire grand ménage et profil bas…
- Pourquoi ? Il est d’une race spéciale ?
- Très spéciale ! Je l’ai connu alors qu’il était en poste dans le midi de la France. Je vous prie de croire qu’il porte beau et chante clair. Normal ! Il s’appelle Lecoq !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Coq en vue   Mar 30 Oct 2012 - 9:39

Monsieur le coq principal finit seul et dépressif, mis à la retraite d'office
Citation :
Au lieu d’opter pour une sévère prise de bec avec l’impudent suivie d’un passage à la casserole, le chef déchu avait préféré rendre les armes, se contentant comme l’on dit vulgairement d’expédier les affaires courantes. Il en était même arrivé à ne plus chanter du tout et à demander puis obtenir sa mise à la retraite d’office.
bravo
Toujours aussi bien écrit, cela manque juste d'un peu de folie mais subtils jeux de mots
Citation :
Très spéciale ! Je l’ai connu alors qu’il était en poste dans le midi de la France. Je vous prie de croire qu’il porte beau et chante clair. Normal ! Il s’appelle Lecoq !

Bravooooooooooo

_________________
Admi.....ratrice de vos mots!
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Coq en vue   Mar 30 Oct 2012 - 15:48

Jean-Pierre, exercice réussi pour moi !
Tu jongles avec une facilité déconcertante et un humour très fin dans les aléas de la maison Poulaga !
J'ai particulièrement aimé le détournement de la maxime féline ainsi que " jouer au petit coq quand on n'est qu'un perdreau de l'année"
Il me semble bien avoir reconnu certains personnages dance maisnon, enfin, je rêve ! bravo
Revenir en haut Aller en bas
Nerwen
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Coq en vue   Mar 30 Oct 2012 - 16:38

Vivement que le commissaire Lecoq prenne ses fonctions pour rétablir l'ordre dans ce poulailler-là mort de rire
Comme Amanda j'ai cru reconnaître certains personnages d'une récente affaire, mais mon mauvais esprit a encore dû me jouer des tours lol!
J'aime beaucoup ton texte et l'humour qui s'en dégage. bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pierre 19
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: Coq en vue   Mar 30 Oct 2012 - 17:44

J'ai écrit ce texte sans référence aucune à une affaire récente. Je me suis même demandé en lisant vos messages : " Tiens ! A quoi peuvent-elles bien penser !" Et puis je me suis soudain souvenu qu'en traversant le vieux port qui, si on croit la galéjade, serait bouché par une sardine, certains porteurs d'uniformes étaient tombés du bac... éclat de rire
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Coq en vue   Mar 30 Oct 2012 - 18:07

mort de rire mort de rire Jean-Pierre tu te surpasses ce soir !!!
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: Coq en vue   Mar 30 Oct 2012 - 18:58

mort de rire mort de rire mort de rire mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
alainx
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Coq en vue   Mer 31 Oct 2012 - 17:52

Joliment écrit… (Comme toujours…)
Un humour tout en finesse…

Les poulettes devront elles décliner leur matricule à chaque contrôle d'identité des hirondelles d'à côté ?

Revenir en haut Aller en bas
Silhène
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: Coq en vue   Mer 31 Oct 2012 - 19:12

Le poulailler est prêt à repartir dans le droit chemin.
Dommage, le récit de ses dérives était fort plaisant à lire lol!
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Coq en vue   Mer 31 Oct 2012 - 19:47

Au départ un peu déboussolé par les protagonistes de ce poulailler hors norme, la maison poulaga et les hirondelles m'ont mis la puce à l'oreille.

Du grand art que, me semble-t-il San-Antonio eu apprécié !

Excellentissime, Jean-Pierre ... salut bas
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: Coq en vue   Jeu 1 Nov 2012 - 17:31

C'est du grand art.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coq en vue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coq en vue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- ESPACE ECRITURE -- :: Ecriture sur consigne :: Consigne 230-
Sauter vers: