Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
L'aventure continue sur Kaléïdoplumes 3 

Partagez | 
 

 Au fil des siècles, la nef de Saint-Eutrope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Au fil des siècles, la nef de Saint-Eutrope   Mer 8 Mai 2013 - 5:11

J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans : du millénaire, je ne suis pas si éloignée... A flanc de coteau, à proximité de la fontaine Saint Eutrope, sous la protection de ce vénérable saint, depuis la nuit des temps, en mon sein, les étapes essentielles de vie des paroissiens transitent sous mon toit.

Je me reconnais dans ces vers de Victor Hugo :
Oh ! Marins perdus !
Au loin, dans cette ombre,
Sur la nef qui sombre
Que de bras tendus vers la terre sombre !

Qu'ai-je de commun avec un bateau, si ce n'est mon enceinte connue sous le vocable de nef ? Au Moyen - Age, la nef, grand navire à voile, inspirait les poètes, transportait les marins vers des rivages inconnus.

Ne s'embarquent-ils pas pour la vie, ceux qui reçoivent le baptême dès leurs premiers jours sur cette terre ? Pour Cythère peut-être quand ils uniront leurs destinées à l'être cher... Et l'ultime voyage vers la dernière demeure aura la nef pour étape sous l’œil impavide de Saint-Eutrope. A la sortie de l'église, le cortège longera l'oratoire. Sous son toit, des fresques uniques attendent les bailleurs de fonds pour une restauration des estampes et inscriptions qu'on n'aperçoit plus qu'en filigrane. Les quatre Évangiles seront à nouveau visualisés par les fidèles et les touristes.

Dans le cortège qui accompagne Marcel au cimetière, est constatée l'évolution de la vie sur l'apparence des silhouettes qui, au fil des ans suivent les enterrements. Inexorable temps qui passe... Hier, enfants, les sexagénaires de 2013 se souviennent de leur enfance quand Marcel tenait la bride de sa jument sur ce même parcours. Il avait pour mission de conduire le corbillard qui, maintenant désuet, est conservé précieusement sous le préau de l'ancienne école.

Oui, moi la nef du 12ème siècle, je noircirais des pages et des pages, si je couchais sur papier les innombrables souvenirs d'offices déroulés entre mes murs, honorant célébrités et anonymes tout aussi valeureux... Il y aurait Adhémar Robert sacré cardinal par le pape Clément VI, avec qui il avait quelque lien de parenté. Il était né dans le Château qui surplombe le bourg et son église tout comme François Robert de Lignérac. Celui-ci, deux siècles plus tard, sera consacré chevalier de l'Ordre du Roi en 1571 et plus tard, un parmi d'autres, amant de Marguerite de Valois, surnommée reine Margot, un temps épouse du bon roi Henri IV... Et les anonymes, toutes celles et ceux qui ont trimé sur cette terre ingrate du Bas-Limousin, et dont plus personne ne se souvient, pas même leurs descendants.

Il y a aussi cet abbé que je m'efforce d'oublier. Chargé d'officier en mon sein, vers la moitié du 20ème siècle, il fut accusé de faits et gestes interdits. Acquitté au bénéfice du doute par la justice des hommes, moi, nef de Saint-Eutrope, je tairais à jamais ce que mes murs connaissent de cette affaire... et de tant d'autres.

Non ! Perchée à flanc de coteau, les pieds au sec, je ne me suis jamais mouillée !
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Au fil des siècles, la nef de Saint-Eutrope   Mer 8 Mai 2013 - 15:10

C'est sûr que cette nef-là ne s'est jamais mouillée.
Cela ne l'empêche pas d'avoir des souvenirs et même de philosophe avec la phrase "Ne s'embarquent-ils pas pour la vie..."
Elle est bien jolie cette nef et riche de savoir et de souvenirs.
Merci de nous la faire connaître flower
Revenir en haut Aller en bas
Nerwen
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Au fil des siècles, la nef de Saint-Eutrope   Mer 8 Mai 2013 - 18:32

Le bateau a toujours été chargé de symbôles religieux: c'est souvent le moyen emprunté par les âmes pour effectuer le passage de notre monde dans l'autre, dans les mythologies greque, romaine, égyptienne par exemple. Comme tu l'expliques, à travers Saint Eutrope, les églises chrétiennes n'échappent pas à ce symbolisme. C'est une jolie façon de traiter la consigne bravo
Revenir en haut Aller en bas
kz
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Au fil des siècles, la nef de Saint-Eutrope   Mer 8 Mai 2013 - 20:23

Façon superbement pertinente de traiter la consigne au travers de l'évocation d'un bâtiment séculaire.
Le style légèrement lyrique du texte renforce le propos.
La dimension religieuse - baptêmes, obsèques - s'affiche au travers d'une évocation culturelle, c'est intéressant.
Bref, j'ai beaucoup aimé ! bravo!
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Au fil des siècles, la nef de Saint-Eutrope   Jeu 9 Mai 2013 - 8:35

Comme le dit Nerwen, le symbolisme est évident, y compris pour les éloignés de la mer et ses vaisseaux.

Personnellement, ce qui m'a interpellé, c'est le parallèle autour de la nef. Et cette église qui, on l'aura compris, est celle de ma commune natale, pour moi , athée, est le lieu autour duquel nous nous rassemblons périodiquement, ici (cette semaine) pour le dernier voyage de Marcel ou encore hier (enfin presque, c'était en 1989...) quand la fratrie aujourd'hui décimée posait pour la photo au pied de l'oratoire et juchée pour les plus jeunes sur le socle de la croix...

Oui, pour moi, cette église est chargée de symboles ... et d'Histoire et hélas de péripéties moins reluisantes

Merci pour vos coms cool !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Au fil des siècles, la nef de Saint-Eutrope   Jeu 9 Mai 2013 - 10:52

J'aurais personnellement préfère que tu t'inspires de la photo dans son entier et que tu nous embarque dans une histoire du bateau, je pense que cela aurait été pour toi une difficulté puisque loin de ton terroir si bien décrit dans tes textes !
Tu as préfère la sécurité et je ne peux que constater que ton texte est superbe, il m'amène bien loin des mers ( le parallèle entre l'église et le,bateau est superbement aborde ) Et me raconte l'histoire de nos campagnes comme personne !

_________________
Admi.....ratrice de vos mots!
Revenir en haut Aller en bas
ESCANDELIA
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Au fil des siècles, la nef de Saint-Eutrope   Jeu 9 Mai 2013 - 22:23

encore une belle page de notre histoire si bien racontée et très instructive pour l’ignare que je suis. mékilécon ça se dit aussi au féminin ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au fil des siècles, la nef de Saint-Eutrope   Ven 10 Mai 2013 - 18:06

Chez les gens des côtes, la mer est naturellement omniprésente et a longtemps gouverné leur vie. Nous, les gens de l'intérieur des terres, a fortiori les habitants de petits villages, n'avions bien souvent que notre église comme horizon et je comprends que pour toi, Cats, l'idée de substituer l'église au bateau pour l'évocation de souvenirs se soit tout naturellement imposée. Ton texte n'en est pas moins très bien écrit et émouvant.
Revenir en haut Aller en bas
sol-eille
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: Au fil des siècles, la nef de Saint-Eutrope   Ven 10 Mai 2013 - 23:21

Cats' dans une autre vie tu as dû être historien ! chapeau !
ou tu le seras dans la prochaine Cat's ( = chat en anglais)
oui je sais c'est nul rasta man fuite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au fil des siècles, la nef de Saint-Eutrope   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au fil des siècles, la nef de Saint-Eutrope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES PORTE-CLES
» Les cavaleries des IIIe et IIe siècles AC...
» [Loevenbruck, Henri] Le Testament des Siècles
» Simak Clifford D. - Dans le torrent des siècles
» La Symphonie des Siècles - Elizabeth Haydon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- ESPACE ECRITURE -- :: Ecriture sur consigne :: Consigne 255-
Sauter vers: