Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
L'aventure continue sur Kaléïdoplumes 3 

Partagez | 
 

 J'en saigne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: J'en saigne...   Mer 8 Mai 2013 - 14:57

J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans…
Mille ans, quand même pas, 33, largement suffisants !

Dès mon plus jeune âge j’ai rêvé de naviguer dans ces eaux.
Je les pensais claires en ce temps –là.
Des vagues et des courants, des déferlantes et des ressacs
J’ignorais l’existence.

J’ai tout fait pour arriver à mes fins
J’ai voyagé pour apprendre le métier.
J’ai quitté ma famille et mes amis pour aller vers des gens et des langues étrangères.

Et quand, enfin, le moment suprême est arrivé avec un beau diplôme à la clé,
Je me suis jetée à l’eau ou plutôt je me suis embarquée dans un petit vaisseau.
L’équipage y était sympa, les moussaillons attendrissants.

Pendant quelques années, nous avons navigué ainsi en eau douce, sans turbulences.
Oh, il y avait bien des accrochages, des filets à rattraper, des trous à combler, des pêches moins abondantes…
Mais tout baignait dans l’euphorie de la jeunesse, dans la joie sur les visages et dans la découverte de nouveaux horizons, dans le partage du savoir.

Et puis, le bateau a tout doucement commencé à prendre l’eau.
Personne ne voulait s’en apercevoir, il continuait d’avancer mais nul ne savait exactement où il allait.

Il faut dire qu’il était surchargé.
Agrandi, élargi, rien n’y faisait, le bâtiment commençait à sombrer.
Trop de poids, trop de nouveaux arrivés, trop de provisions à emmagasiner
Et trop peu de membres d’équipage pour tenir le coup, un mal étrange en ayant frappé plus d’un.

Les eaux devenaient troubles, l’euphorie du départ avait cédé la place à des habitudes bien ancrées.
Tout nouveau cap exigeait un effort immense.
L’Amirauté, bien au chaud dans ses locaux, jouait à pile ou face avec les nerfs des matelots,
Et les mutations de capitaine les menait à vau-l’eau.

Notre vaisseau a perdu son combat contre l’Invincible Armada.
Il est au sec et moi avec.

33 ans dans l’enseignement
J’en saigne.
Revenir en haut Aller en bas
Nerwen
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: J'en saigne...   Mer 8 Mai 2013 - 18:18

salut bas Excellente, ton identification avec le bateau ! Le métier d'enseignant n'emprunte pas toujours un fleuve tranquille lol!
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: J'en saigne...   Jeu 9 Mai 2013 - 7:50

Belle métaphore d'une noble carrière chez une grande dame...

Même si ici - dans cette région du monde - la narration rappelle le bateau ivre* lol!

il n'en est pas moins vrai que tu as exercé un métier magnifique sunny

* J'utilise sciemment cette expression parce qu'elle me rappelle une amie qui l'utilisait à propos de la grande dame à laquelle nous appartenions : La Poste. Il y a déjà vingt ans de cela !
Revenir en haut Aller en bas
kz
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: J'en saigne...   Jeu 9 Mai 2013 - 9:43

"J'en saigne" dit toute la souffrance d'un métier dont l'exercice semble de fait de plus en plus difficile. Le corps enseignant dans son ensemble a peu ou prou perdu une reconnaissance sociale qui était un soutien objectif. Tout cela est très bien rendu.

Sur la forme du texte, cela fait plusieurs fois que je me fais la réflexion : la mise en page suggère une dimension poétique, alors que le texte est par moment au moins très proche d'une prose plus classique. C'est un peu troublant.

Exemple : "Mais tout baignait dans l’euphorie de la jeunesse, dans la joie sur les visages et dans la découverte de nouveaux horizons, dans le partage du savoir. Et puis, le bateau a tout doucement commencé à prendre l’eau. Personne ne voulait s’en apercevoir, il continuait d’avancer mais nul ne savait exactement où il allait."

Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: J'en saigne...   Jeu 9 Mai 2013 - 10:22

Oui Kz, je m'en rends compte, mes phrases sont trop longues pour un poème, ce qui n'était pas mon intention.
J'ai simplement choisi cette mise en page pour présenter ce texte-réquisitoire sous une forme moins rébarbative à lire que celle d'un texte présenté de façon classique.
C'est mon avis et aussi que de telle manière certaines parties sont mises en valeur comme les deux derniers paragraphes.
Cela gêne-t-il ta lecture ?
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: J'en saigne...   Jeu 9 Mai 2013 - 16:58

Voilà un très beau texte hommage à ton enseignement.Dommage que tu en saignes.Est ce grave Docteur à ce point?
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: J'en saigne...   Jeu 9 Mai 2013 - 18:09

Non, ça va, je suis guérie ! sifflotte
Mais j'enrage de voir de ce que l'on fait de cet enseignement que l'on veut le même pour tous et qui tire tout le monde vers le bas !
J'arrête, il y a trop à redire ! je sors
Revenir en haut Aller en bas
Tobermory
Occupe le terrain
avatar


MessageSujet: Re: J'en saigne...   Jeu 9 Mai 2013 - 19:44

Championne de la métaphore filée, l'invincible Amanda !
Revenir en haut Aller en bas
ESCANDELIA
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: J'en saigne...   Jeu 9 Mai 2013 - 22:01

Invincible Amanda !
bien joué le parallèle avec le monde moderne, je comprends pourquoi je commence à tanguer !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'en saigne...   Ven 10 Mai 2013 - 18:13

33 ans ! J'ai d'abord pensé au Christ marchant sur l'eau et à sa pêche miraculeuse ! Mais non ! Quoique ! On pourrait penser que ton métier t'a crucifiée ! Bon. Je vois que ça va mieux... sifflotte
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: J'en saigne...   Ven 10 Mai 2013 - 18:35

Noooon, les4Vents, j'ai adoré ce métier pendant très longtemps. Je l'ai fait de tout mon coeur et ai pris de belles tranches de bonheur.
Ce qui m'a fait déchanter, ce sont les abrutis de l'Education Nationale, les changements imbéciles de programme, les formations obligées que l'on n'applique déjà plus l'année suivante...
... et aussi, hélàs, la "lourdeur" de certains collègues qui se portaient malades pour un oui ou un non et laissaient leurs classes aux profs présents ! Tous des nouveaux, des jeunes qui trouvaient le job trop dur !!!!
... et enfin, le changement dans la population des élèves, plus nombreux et surtout là dans l'intention de ne rien faire et de vivre par la suite aux crochets des autres.
Ce ne fut pas une croix, mais le ver se glisse insidieusement dans la pomme et j'en ai eu ras-le-bol !
Comme on dit en Anglais " You can lead a horse to the water, you cannot make him drink" ( tu peux mener le cheval à l'abreuvoir mais tu ne peux le forcer à boire !)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'en saigne...   Ven 10 Mai 2013 - 18:43

C'était pour rire Amanda ! Si je ne te connaissais pas un peu, je ne me serais pas permis ! Il n'y a pas que dans l'éducation nationale que les choses se passent ainsi : je crois que dans beaucoup de métiers, le "je m'en foutisme" prime et pas que chez les nouveaux !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: J'en saigne...   Sam 11 Mai 2013 - 11:36

Tobermory a écrit:
Championne de la métaphore filée, l'invincible Amanda !
+++++1

Je ferais la même remarque que kz, je n'aurais pas centré le texte .

Pour le reste tout à été dit smacks

_________________
Admi.....ratrice de vos mots!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'en saigne...   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'en saigne...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La maison qui saigne
» Si mon coeur saigne
» Mon coeur saigne sans toi
» Une fillette saigne à mort après sa nuit de noce… à 8 ans
» Mon coeur saigne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- ESPACE ECRITURE -- :: Ecriture sur consigne :: Consigne 255-
Sauter vers: