Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
L'aventure continue sur Kaléïdoplumes 3 

Partagez | 
 

 Au comptoir de La Nostalgie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Au comptoir de La Nostalgie   Mer 16 Oct 2013 - 8:51

         Entre  poire et  fromage, sur la voie céleste, le bar ''La Nostalgie'' accueille anges et démons qui s'y délectent des potins de leurs villégiatures respectives, tout en évoquant leurs péchés mignons ou diaboliques du temps d'avant. Édith et Jacques y dissertent à cœur joie.

   La petite brune doit à son extraordinaire organe une place de choix dans le chœur des matines quand vient Noël. Elle se réjouit  de la nouvelle recrue  et sa gueule de métèque. Elle aspire au changement dans les litanies platoniques imposées par le grand Saint-Pierre. Déjà, le Georges a fait bouger une ligne du Notre Père. La tentation ne sera plus ce qu'elle était...
 
   Le Jacques, animateur inénarrable des soirées du diable,   rigole de toutes ses dents et lui susurre :

   - Saints et bourgeois, c'est la même engeance, plus ça devient vieux, plus ça devient … Allez, viens, la môme, viens, fous le camp de chez les coincés. Viens chez Lucifer, une heure, rien qu'une heure...

   Nullement tentée, la petite Edith   réplique :

   - Non, rien de rien, je ne regrette rien, moi qui n'attend personne et un peu tout le monde. Je me fous pas mal de mon  passé qui me fait la grimace. Y avait plus personne pour me repêcher . Mon légionnaire qui sentait le sable chaud, il voulait me remettre sur le trottoir... Il aimait avant tout  et bien davantage sa chienne de moto. Et je l'entends... Une cloche sonne, sonne...

   - Elles se paient ta tête, les trois cloches du Jean-François Nicot et même celles de Pigalle !  Fous le camp  de cet agenouilloir. Allez,  viens la môme. Viens  faire la fête. On ira chez la Madame Andrée, on chantera comme avant et on sera, une heure seulement comme avant, beaux, beaux et cons à la fois …

   - Balayés les amours  avec tous leurs trémolos, balayés pour toujours, je repars à zéro.  On peut bien rire de moi, je ferais n’importe quoi.  Mais je le sais,  c’est toujours la même histoire. J’ose à peine vous en parler. Moi j’ai fait semblant d’y croire. Faites semblant de me conter. Mais je sais … Chaque fois, je me fais avoir !

   - Madame promène à  ch'val ses états d'âmes et ses lubies. Madame promène un con qu'assure que madame est jolie. Je trouve que Madame est servie... Je trouve Madame de circonstance à l'autel des coincés !

   - Mais oui, regarde moi, à chaque fois j'y crois, et j'y croirai toujours, ça sert à ça l'amour.
 
   - L'amour est mort, l'amour est vide. Et puis, la fille que j'aimerons, non ce n'est pas toi, la fille que j'aimera...
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Au comptoir de La Nostalgie   Mer 16 Oct 2013 - 10:28

Je savais bien que ces deux-là ne s'entendraient jamais cool ! 

Menée avec maestria cette rencontre improbable où on retrouve des phrases de l'un et de l'autre...flower
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Au comptoir de La Nostalgie   Mer 16 Oct 2013 - 17:59

Moi je veux bien le suivre le grand jacques, même au purgatoire. bravo 

_________________
Admi.....ratrice de vos mots!
Revenir en haut Aller en bas
Nerwen
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Au comptoir de La Nostalgie   Mer 16 Oct 2013 - 18:21

Brel dans le rôle du tentateur auprès d'une Edith que l'on sait très pieuse, c'est vraiment drôle mort de rire . Les emprunts aux chansons de l'un et de l'autre sont amenés avec beaucoup d'à propos. bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Tobermory
Occupe le terrain
avatar


MessageSujet: Re: Au comptoir de La Nostalgie   Jeu 17 Oct 2013 - 10:59

J’aime beaucoup le mélange de terrestre et de céleste de ce texte, déjà annoncé par ce beau début : « Entre  poire et  fromage, sur la voie céleste ». Et aussi l’influence des chanteurs sur le paradis (« Déjà, le Georges a fait bouger une ligne du Notre Père ») ou encore la façon de jouer sur le côté "bon dieu" de l'une et "diable" de l'autre.

Et l’au-delà en effet, c’est bien l’endroit idéal pour repartir à zéro !
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Au comptoir de La Nostalgie   Ven 18 Oct 2013 - 8:51

Merci de vos coms flower 

Grâce à cette consigne, naviguant des chansons de l'un aux textes de  l'autre, j'ai été frappé par l'énorme différence  entre les deux artistes, et si cela eut été nécessaire, j'en ressors conforté dans l'appréciation de Jacques Brel : ces textes sont extraordinaires et ne  prennent pas une ride ...
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Au comptoir de La Nostalgie   Ven 18 Oct 2013 - 10:17

Merci::bigbizz:: 
Revenir en haut Aller en bas
ESCANDELIA
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Au comptoir de La Nostalgie   Dim 20 Oct 2013 - 8:34

Comme pour le texte d'Amanda, on retrouve de savoureuses réparties issues des meilleurs succès de Jacques et d'Edith. Ce travail de recherche, pour notre plus grand plaisir, je l'apprécie d'autant plus que cela demande du temps et beaucoup de patience, merci pour ce bonheur que vous nous donnez. smacks
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au comptoir de La Nostalgie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au comptoir de La Nostalgie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garder/jeter : la nostalgie et les objets
» Nostalgie
» Changement des menus des restaurants Service au comptoir
» Nostalgie
» nouveau le comptoir des composites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- ESPACE ECRITURE -- :: Ecriture sur consigne :: Consigne 273-
Sauter vers: