Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
L'aventure continue sur Kaléïdoplumes 3 

Partagez | 
 

 "La bêtise insiste toujours"

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlotte
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: "La bêtise insiste toujours"   Mar 12 Nov 2013 - 21:00

On m’avait dit le chemin périlleux ,mais flirter avec le danger m’avait toujours émoustillée et « à vaincre sans péril on triomphe sans gloire et moi ce que je cherchais c’était justement la gloire. Oui, la gloire, mais pas n’importe laquelle, une gloire méritée car conquise à force d’endurance, de travail et d’assiduité …une gloire méritée celle des héros, des aventuriers ,des pionniers, des découvreurs, des inventeurs…

J’entrepris donc le voyage avec pour bagage mon grand appétit, mes folles illusions et mes 20 ans .
Qu’elle était riche et belle la route, avec ces levers et couchers de soleil et de lune. Je marchais libre insouciante du lendemain. En vérité le chemin importait peu, la volonté d’arriver suffisait à tout. Et cette volonté, je l’avais car héritée de mes ancêtres têtus comme des mules.

C’est quand la saison des pluies s’annonça que les premières difficultés commencèrent… J’avais complètement occulté cette réalité . Quoi ! En Afrique, à l’équateur, il pouvait donc aussi pleuvoir comme en Belgique ? Je n’avais rien prévu pour m’abriter si ce n’est un chapeau colonial …Moi qui dormais jusque là à la belle étoile, je dus chercher refuge auprès de missionnaires qui avaient élu domicile en pleine brousse . Ils étaient là pour convertir et civiliser les sauvages .
Je fus accueillie à bras raccourcis. Eh oui, j’étais une jolie jeune femme blanche présentant des signes extérieurs de tentation et ces messieurs avaient fait vœux de chasteté… On tenta donc de me dissuader de poursuivre ma route par ce mauvais temps mais je tins bon et le lendemain, j’étais à nouveau sur mon chemin…Il me fallait arriver jusqu’au bout… au bout de quoi ? Je ne me posais plus la question.

Quand j’étais fatiguée par ma longue marche, je faisais de l’auto stop. C’est ainsi qu’un jour je montai à bord d’un grand camion conduit par un pakistanais. Il me prit en charge jusqu’à sa prochaine halte. Je crevais de faim mais de manger il n’en était pas question pour mon chauffeur en plein ramadan et de m’expliquer en long et en large le sens de son jeûne . Je n’en avais rien à cirer.

La situation se compliqua et devint complètement absurde quand je croisai sur la route des chinois ayant perdu leur emploi. Ils m’arrêtèrent à temps car de route il n’y avait plus . Le voyage s’achevait là avec vue plongeante sur un immense trou perdu…
Ils me dirent qu’il n’y avait plus d’argent pour poursuivre la construction de la route, qu’ils en avaient marre d’attendre l’aide internationale, que cela prendrait du temps avant de convoquer le monde entier à une table pour prendre en considération les problèmes routiers d’un pauvre petit pays pays.

Je suis restée là tout bête à me demander ce que je foutais là à les écouter dans une langue que je ne comprenais pas…
Je suis restée là à me dire que pour la gloire je devrais repasser autrement …
Et j’ai pleuré…



Revenir en haut Aller en bas
ESCANDELIA
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: "La bêtise insiste toujours"   Mer 13 Nov 2013 - 9:02

Un peu de naïveté, un peu d'humour acidulé, beaucoup de tallent et c'est notre Charlotte !
Joli texte agréable à lire et plein de détails aussi savoureux qu'originaux. smacks
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: "La bêtise insiste toujours"   Mer 13 Nov 2013 - 10:14

Je partage l'avis d'Escandelia !flower 

Ne faut-il pas lire à la fin " d'un pauvre petit PLAT pays" ?
Revenir en haut Aller en bas
alainx
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: "La bêtise insiste toujours"   Mer 13 Nov 2013 - 10:56

Un texte qui me plait bien !
bien écrit, plaisant, vivant,
(partiellement autobio ?)
cool ! 

Et qui a le mérite de démontrer que la phrase à placer....
comporte son pesant d'absurdité.....

pas de bol 
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: "La bêtise insiste toujours"   Mer 13 Nov 2013 - 16:26

Charlotte a écrit:
On m’avait dit le chemin périlleux ,mais flirter avec le danger m’avait toujours émoustillée  et «  à vaincre sans péril on triomphe sans gloire et moi ce que je cherchais  c’était  justement la gloire. Oui, la gloire, mais pas n’importe laquelle, une gloire méritée car conquise à  force d’endurance, de travail et d’assiduité …une gloire méritée  celle des héros, des  aventuriers ,des pionniers, des découvreurs, des inventeurs…

J’entrepris donc le voyage  avec pour  bagage mon grand appétit, mes folles illusions et mes 20 ans .
Qu’elle était riche et belle la route,  avec ces levers  et couchers de soleil et de lune. Je marchais  libre  insouciante  du lendemain. En vérité le chemin importait peu, la volonté d’arriver suffisait à tout. Et cette volonté, je l’avais car héritée de mes ancêtres têtus comme des mules.

C’est quand la saison des pluies s’annonça que les premières difficultés commencèrent… J’avais complètement occulté cette réalité . Quoi ! En Afrique, à l’équateur, il pouvait donc aussi pleuvoir comme en Belgique ? Je n’avais rien prévu pour m’abriter  si ce n’est un casque  colonial …Moi qui dormais jusque là à la belle étoile, je dus chercher refuge auprès de missionnaires qui avaient élu domicile en pleine brousse . Ils étaient là  pour convertir et civiliser les sauvages .
Je fus accueillie à bras raccourcis. Eh oui, j’étais une jolie jeune femme blanche présentant des signes extérieurs de tentation et ces messieurs avaient fait vœux de chasteté…  On tenta donc de me dissuader de poursuivre ma route par ce  mauvais temps  mais je tins bon et le lendemain, j’étais à nouveau sur mon chemin…Il me fallait arriver jusqu’au bout… au bout de quoi ? Je ne me posais plus la question.

Quand j’étais fatiguée par ma longue marche, je faisais de l’auto stop. C’est ainsi qu’un jour je montai  à bord d’un grand camion conduit par un pakistanais.  Il me prit en charge jusqu’à sa prochaine halte. Je crevais de faim mais de manger il n’en était pas question pour mon chauffeur en plein ramadan et de m’expliquer en long et en large le sens de son jeûne . Je n’en avais rien à cirer.

La situation se compliqua  et devint complètement absurde   quand je croisai sur la route des chinois  ayant perdu leur emploi. Ils m’arrêtèrent à temps car de route il n’y  avait plus . Le voyage s’achevait là avec vue plongeante sur un immense trou perdu…
Ils me dirent  qu’il n’y avait plus d’argent pour poursuivre la construction de la route, qu’ils en avaient marre d’attendre l’aide internationale, que cela prendrait du temps avant de convoquer le monde entier à une table pour prendre en considération les problèmes routiers d’un pauvre petit pays .

Je suis restée là tout bête à me demander ce que je foutais là à les écouter dans une langue que je ne comprenais pas…
Je suis restée là  à me dire que pour la gloire je devrais repasser autrement …
Et j’ai pleuré…      
   

               
Revenir en haut Aller en bas
alainx
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: "La bêtise insiste toujours"   Mer 13 Nov 2013 - 16:31

Tout à l'heure, au Parlement, la ministre de la communication, à propos des conneries  abjectes du journal « minutes »,  à citer la phrase de Camus qui et le titre de ton texte…
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: "La bêtise insiste toujours"   Mer 13 Nov 2013 - 16:53

J'ai fait une mauvaise manoeuvre en voulant faire deux corrections.Zut
Pour Amanda tu verras ce n'est pas un pauvre petit plat pays puisqu'il s'agit du Rwanda qui le pays des mille collines.
Pour Alain? C'est à peine autobio mais il y a des détails vécus ( l'autostop et le chauffeur pakistanais en plein ramadan, l'acceuil des Pères blancs et les chinois premiers constructeurs des routes endur au Rwanda)
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: "La bêtise insiste toujours"   Mer 13 Nov 2013 - 20:06

Citation :
Il me fallait arriver jusqu’au bout… au bout de quoi ?

Là est la question : aller jusqu'au bout, mais au bout de quoi, on se le demande bien souvent ?

Que ce récit  retrace un périple au Rwanda donne encore plus de force à ce récit ...


bravo
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: "La bêtise insiste toujours"   Mer 13 Nov 2013 - 20:28

Désolée, Charlotte, j'ai lu trop vite !Sad 
Revenir en haut Aller en bas
Tobermory
Occupe le terrain
avatar


MessageSujet: Re: "La bêtise insiste toujours"   Ven 15 Nov 2013 - 11:38

Un récit vigoureux, avec un fort parfum d’authenticité et qui met très bien en valeur des péripéties qui pour être réelles n’en sont pas moins aussi absurdes que celles que pourraient imaginer une fiction ( la voyageuse affamée qui tombe en plein ramadan, la route inachevée).
Et la fin toute simple est pleine d’émotion.

Un détail : Je fus accueillie à bras raccourcis : je me suis demandé si ce n’était pas plutôt « à bras ouverts». Évidemment on pourrait comprendre qu’une tentatrice soit mal accueillie chez ces moines, mais dans ce cas on l’aurait plutôt incitée à repartir (quoique la charité chrétienne…)
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: "La bêtise insiste toujours"   Ven 15 Nov 2013 - 15:29

Le mot "raccourcis" m'est tombé dessus sans prévenir! Donc il fut le bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "La bêtise insiste toujours"   Sam 16 Nov 2013 - 10:11

Quelle aventure ! Un chemin africain difficile et risqué. Texte très "enlevé". Cependant, je n'ai pas très bien compris le titre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "La bêtise insiste toujours"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"La bêtise insiste toujours"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le mensonge est toujours puni
» Les Seconds Couteaux, ces acteurs dont on ne sait pas toujours le nom
» J'entends toujours le bruit de ces talons qui claquent
» On a toujours le choix...
» La vérité est-elle toujours bonne à dire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- ESPACE ECRITURE -- :: Ecriture sur consigne :: Consigne 277-
Sauter vers: