Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
L'aventure continue sur Kaléïdoplumes 3 

Partagez | 
 

 Incomprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dusha
Prend ses marques
avatar


MessageSujet: Incomprise   Mer 20 Nov 2013 - 10:19

« Je ne vois pas où est le problème » dit le père en refermant le dictionnaire. Il ôta ses lunettes et observa sa fille.
Elle était si petite encore et déjà elle lui tenait tête...

La petite ? Pas si petite puisqu’elle savait déjà lire, écrire, compter. Pas si petite puisqu’elle avait compris le sens de la filiation, l’importance des générations précédentes. Elle savait les pensées envahissantes comme le liseron qu’elle arrachait à pleines mains. Elle savait la persistance des douleurs comme celle qui logeait en elle depuis le départ de la Grande, sa mère.

C’est à sa mère qu’elle voulait écrire ce soir, mais elle hésitait sur l’orthographe. Certains mots lui résistaient. Elle avait feuilleté le dictionnaire. En vain. Comment trouver un mot dont on ignorait l’écriture ? Elle avait dû appeler le père, lui révéler son intention d’écrire à la Grande. Son désir de lui dire à quel point elle ressentait le vide depuis son départ. Lui suggérer aussi son besoin de la revoir, de la toucher, de la respirer, de se laisser bercer par ses mots de tendresse…

Et l’autre lui disait « je ne vois pas où est le problème » !
Comment rester calme face à tant d’indifférence, d’incompréhension ?
Mais tout est problème, Père ! Tout, depuis le lever du jour jusqu’au profond de la nuit quand un mauvais rêve la tenait éveillée, frissonnante dans l’obscurité. Tout, depuis ce baiser du soir qui ne venait plus jusqu’à la voix qui s’effaçait peu à peu de sa mémoire.
Tout, quand la maison n’était que silence, que le chant ne bourdonnait plus. Tout, depuis que la mère l’avait laissée là, sans un mot, sans un à bientôt ma chérie…
Revenir en haut Aller en bas
trainmusical
Festoyeur
avatar


MessageSujet: Re: Incomprise   Mer 20 Nov 2013 - 11:29

Que c'est triste comme texte, tout simplement dramatique, une émotion qui m'a tenu jusqu'à la fin de la lecture.
Cette perte si grave devant tant de incompréhension, qui n'est peut-être qu'une façade du père qui ne sait que répondre? Pourtant une présence maternelle si importante que tu décris très bien comme ici
dusha a écrit:
Son désir de lui dire à quel point elle ressentait le vide depuis son départ. Lui suggérer aussi son besoin de la revoir, de la toucher, de la respirer, de se laisser bercer par ses mots de tendresse…
Difficile de commenter, car justement bien développer.
bravo  dusha
Revenir en haut Aller en bas
ESCANDELIA
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Incomprise   Mer 20 Nov 2013 - 12:41

comme Train, je suis bouleversée par ton texte  et j'ajouterai aux extraits qu'il a souligné, celui ci car je le  trouve très poignant :

Citation :
Mais tout est problème, Père ! Tout, depuis le lever du jour jusqu’au profond de la nuit quand un mauvais rêve la tenait éveillée, frissonnante dans l’obscurité. Tout, depuis ce baiser du soir qui ne venait plus jusqu’à la voix qui s’effaçait peu à peu de sa mémoire.
Tout, quand la maison n’était que silence, que le chant ne bourdonnait plus. Tout, depuis que la mère l’avait laissée là, sans un mot, sans un à bientôt ma chérie…
et c'est bien ça le problème !
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Incomprise   Mer 20 Nov 2013 - 16:32

C'est un texte poignant, qui ne laissera personne indifférent.

Mais qui sont-ils donc ces adultes qui abandonnent des enfants qui ne demandaient pas à être là ?

Et ce père qui nie le problème parce qu'il ne sait pas comment y répondre...

Merci pour ce beau, très beau texte !quel talent ! 
Revenir en haut Aller en bas
alainx
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Incomprise   Mer 20 Nov 2013 - 16:45

Un texte très "fort"....
Impossible de ne pas le recevoir en pleine figure.

Un monde d'enfance muette, où même les mots se font manquants
Un monde adulte qui rationalise, cérébralise, à défaut de capacité à "être" ....

salut bas 
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: Incomprise   Mer 20 Nov 2013 - 17:07

Très beau texte émouvant et qui conte une histoire tellement triste... Et le père qui pense et parle si mal...
C'est très bien écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Nerwen
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Incomprise   Mer 20 Nov 2013 - 17:33

Qu'ajouter aux commentaires précédents ? C'est vraiment un très beau texte qui bouleverse profondément. quel talent !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Incomprise   Mer 20 Nov 2013 - 18:25

Un texte magnifique.
Que dire d'autre? Je suis admirative, tout simplement salut bas 

Il y avait un bon moment que tu n'étais pas venue écrire, ça fait plaisir, et ... Quel retour bravo! 

_________________
Admi.....ratrice de vos mots!
Revenir en haut Aller en bas
Bruyère
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Incomprise   Mer 20 Nov 2013 - 18:56

Un texte fort, dense, avec en plus une écriture qui le sert bien. J'aime!
Revenir en haut Aller en bas
ESCANDELIA
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Incomprise   Mer 20 Nov 2013 - 19:44

Amanda a écrit:
Mais qui sont-ils donc ces adultes qui abandonnent des enfants qui ne demandaient pas à être là ?
Ils sont morts, car mis à part la mort, personne ne peut séparer une mère de son enfant.
Revenir en haut Aller en bas
dusha
Prend ses marques
avatar


MessageSujet: Merci !   Jeu 21 Nov 2013 - 9:38

Je vous remercie tous. Je vous lirai/ vous commenterai dès que possible.

Escandelia, détrompe-toi : les mères ne sont pas toutes des anges et certaines se font remarquer par leur maltraitance, leur indifférence, leur abandon de famille.

En écrivant ce texte, je pensais à une petite fille, une voisine... Il y a quelques années, sa mère est partie -pour suivre un nouvel amour- en laissant là son mari et 4 enfants, dont la petite qui n'avait pas 10 ans. Et pourtant, elle paraissait une mère attentionnée...
Revenir en haut Aller en bas
Tobermory
Occupe le terrain
avatar


MessageSujet: Re: Incomprise   Ven 22 Nov 2013 - 10:42

Texte très émouvant. On ressent bien la distance infranchissable entre le père et l’enfant. Le texte parvient très bien à traduire le désarrois et la tristesse de la fillette, aussi bien par les mots que par ce qu’on devine derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incomprise   Sam 23 Nov 2013 - 11:47

Texte plein de sensibilité où l'on voit l'importance des mots pour dire quand on le peut ou écrire quand ils ne veulent pas franchir les lèvres. Ici, la petite fille veut écrire à sa mère parce que justement elle ne peut plus lui parler. Et ce père qui ne comprend pas ! On imagine le bouleversement de la fillette.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Incomprise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Incomprise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- ESPACE ECRITURE -- :: Ecriture sur consigne :: Consigne 278-
Sauter vers: