Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexionArchives 2008/2009L'arbre kaléïdoLe Blog des kaléïdoplumiensKaléïdoplumes sur Facebook
L'aventure continue sur Kaléïdoplumes 3 

Partagez | 
 

 Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
trainmusical
Festoyeur
avatar


MessageSujet: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Ven 20 Déc 2013 - 18:55

Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…
Je me plais chez moi, je ne voudrais plus déménager. Pas que l'appartement soit vraiment grand, il est même un peu petit, mais ce qui est pratique c'est la fenêtre qui surplombe la porte d'entrée d'une poterie.
Ainsi je peux observer tout ce qui se passe dans la rue, afin de mieux connaître les habitudes des gens, sans que ces curieux me voient; bien plus passionnant que les séries télé.

C'est de cette façon que je découvre que Marie, l'épouse de Jacques, a un amant: Marius, le mari de Roberta. Car cela fait plusieurs fois que je les vois se balader ensemble dans le quartier main dans la main. J'en ai parlé avec Joseph, il me l'a confirmé.
Car tout ce que je sais, je le partage discrètement et religieusement à la Croix avec mes potes lors de l'apéro quotidien de 11 heures. Les informations récoltées se rejoignent et mes déductions sont confirmées.
Avec eux j'ai appris que Monsieur Cavallino, un agent immobilier, vient de s'acheter une Ferrari; je confirme, le voyant souvent passer. Il doit être riche celui-là.
Le fils de Marcel Grosboeuf, le boucher du coin, s'est trouvé une copine, c'est une fille de banquier, certainement à cause du fric. Cependant personne ne semble au courant de cette relation. Moi si! Psst… je les vois se bécoter quand ils passent sur le trottoir, pensant qu'ils sont seuls.
La concierge de l'école passe du bon temps avec une des maîtresses... N'est pas maîtresse qui veut l'être...  

Quand à la poterie de la Citadelle elle appartient au Perroquet, c'est son surnom: il s'appelle Jean-Argile De Laterreglaise, cependant tout le monde lui donne le nom de l'oiseau, car il répète partout ce qu'il entend. Mon intelligente curiosité me pousse donc à observer qui vient chez lui.

Ainsi une certaine Nerwen s'est fait confectionner une coupelle avec un chat comme motif. Donc elle ne doit autrement apprécié les reptiles, style cobra.

Madame Silhène quitte le Perroquet avec un soulier de randonnée, fraichement sorti du four. Pas marrant comme sport la marche; déjà d’aller à pied au bistrot, c’est fatiguant.

Alainx vient souvent à la poterie, hier il est ressorti avec une copie d'une assiette grecque. J'ai l'impression que c'est un adepte de marathon. Il me semble avoir entendu le Perroquet dire qu'Alainx organise bientôt une de ces joutes en janvier.

Catsoniou, l'homme du terroir, a un plat pour y déposer des fruits. À l’entendre discuter avec le Perroquet, il doit être syndiqué, donc pas vraiment la grande amitié avec le capitaliste Cavallino, qui passe à l’instant avec sa caisse de course.

Monsieur Feuille doit posséder un nombre impressionnant de théières, certainement un adepte d'infusions de toutes sortes.

Sherkane lui commandait des objets népalais, maintenant il s'agit de thèmes indonésiens. Sûrement que c'est une grande voyageuse; au Café de la Croix, on m'a répondu qu'il fallait consulter le magazine municipal Calaido'blog pour en savoir plus. Toutefois, je suis si occupé que je n'ai pas le temps de lire.

Amandine se fait remettre des frites en terre cuite, curieuse manière de décoration. Elle a également fait fabriquer un pot et je l'ai entendu dire au Perroquet que c'est pour y mettre des moules. Donc, mon enquête fut vite résolue, Amandine est une étrangère d’une région qui se situe entre le Nederland et la Gaule.

Madame Lesquatrevents… je ne sais pas ce qu’elle achète, car elle passe toujours en coup de vent.

Un autre personnage m’intrigue, c’est cette petite dame qui semble bien décidée. Plusieurs fois par mois, elle prend des pots en forme de plumes. L'autre jour, alors que la nuit allait tomber, quand le perroquet se mît à s'agiter, j'aperçu cette femme venir au pas de course pour chercher un de ces pots. J'ai étiré mon oreille depuis la fenêtre contre le bas et je compris qu'il n'était pas prêt avec la marchandise, elle devait patienter. C’est qu’il ne veut pas perdre cette bonne cliente, car j’ai l’impression que ce n’est pas n’importe qui.
Cependant ce matin, j'entends le Perroquet lui demander comment ça se passait avec la construction du nouveau bâtiment III pour les étudiants «calaiïdo-plus-humains» ou un truc du genre. Alors je comprends qu'elle doit être du style administratrice d'une faculté de lettre à Kalaisville. Yeah! Ça sera mon prochain scoop à annoncer aux copains.

D'ailleurs c'est justement l'heure, je vous laisse, bien que je m’apprêtais de vous divulguer d’autres confidences sur Escandelia, Charlotte, Tobermory, etc, mais le devoir m’appelle, c'est la séance bouillon apéro de onze heures et ça ne sera pas des histoires à dormir debout.

***
Je vais sortir discrètement par la petite porte de derrière, car le Perroquet, pas très recommandable, surveille tout ce qui se passe autour de lui, c'est un curieux maladif et une vraie pipelette!
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Sam 21 Déc 2013 - 13:34

mort de rire mort de rire mort de rire 

Bonne idée....J'ai bien ri, tu as très bien associé les poteries aux personnages et des personnages haut en couleur il y en a de toutes les sortes et pour tous les goûts !

Dommage que tu te sois arrêté, il y avait bien encore à dire sur Charlotte, Escandelia et co, mais peut-être as -tu eu trop peu d'infos les concernant !

Je trouve que c'est un de tes meilleurs textes ! bravo bravo bravo 
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Sam 21 Déc 2013 - 16:54

Tu aurais pu ajouter que Charlotte est passé de la poterie à la sculpture ,qu'elle est copine avec Amanda et Coumarine et que ces trois belges sont folles du beau français Alain X qu'elles comptent bien conquérir durant le marathon de janvier ...
Très bon texte. Moi je n'y suis pas encore arrivée .
Revenir en haut Aller en bas
Tobermory
Occupe le terrain
avatar


MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Sam 21 Déc 2013 - 17:21

Quel suspense ! Durant toute cette pittoresque histoire de cancanages, j'ai eu des sueurs froides en me demandant ce qu'on allait révéler sur moi, avant de pousser un grand ouf au dernier paragraphe.

Et l'incipit, c'est le perroquet qui l'a boulotté ? éclat de rire


Dernière édition par Tobermory le Dim 22 Déc 2013 - 8:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Dim 22 Déc 2013 - 8:21

Jugeant l'incipît quelque peu  insipide au regard des informations qu'il s'apprêtait à divulguer, l'Aracommère livre ici  un avis très arrêté et néanmoins très documenté  sur le petit monde qui passe devant son observatoire ...


 bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
Silhène
Maîtrise le sujet
avatar


MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Dim 22 Déc 2013 - 21:13

J'ai adoré, Train , l'idée est excellente, et c'est très drôle  mort de rire  lol! 

Tes personnages sont très vivants, c'est un régal de lecture  quel talent ! 
Revenir en haut Aller en bas
ESCANDELIA
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Lun 23 Déc 2013 - 12:25

Mais quel bonheur de lire ce texte. J'en aurai bien pris davantage, impatiente que je suis de savoir ce que deviennent tous nos brillants kaléïdoplumiens. Pour ma part, pendant que tu te déchainais sur Kalé, je picolais avec mes copains, après avoir garni nombre de poteries d'un ponch délicieux!


Revenir en haut Aller en bas
ESCANDELIA
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Lun 23 Déc 2013 - 12:27

ESCANDELIA a écrit:
Mais quel bonheur de lire ce texte. J'en aurai bien pris davantage, impatiente que je suis de savoir ce que deviennent tous nos brillants kaléïdoplumiens. Pour ma part, pendant que tu te déchainais sur Kalé, je picolais avec mes copains, après avoir garni et vidé nombre de poteries d'un ponch délicieux!


Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Mer 25 Déc 2013 - 10:50

Hé bé, C du joli ! La fête avant les fêtes, Escandelia drunken drunken 

Et c'est quoi ce joli liquide jaune dans des marmites ?

Du punch antillais ? En tous cas, tu as l'air d'en avoir du punch ( enfin si C toi sur la photo) etton copain aussi ! cheers cheers cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
ESCANDELIA
Kalé'reporter
avatar


MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Mer 25 Déc 2013 - 14:15

Amanda a écrit:
Hé bé, C du joli ! La fête avant les fêtes, Escandelia drunken drunken 

Et c'est quoi ce joli liquide jaune dans des marmites ?

Du punch antillais ? En tous cas, tu as l'air d'en avoir du punch ( enfin si C toi sur la photo) etton copain aussi ! cheers cheers cheers cheers 

1) c'est du ponche antillo-limousin
2) c'est bien moi sur la photo
3) c'était pour mon pot de départ en retraite
4) nous avions du punch en effet !
5)  avant  gout pour les fêtes, bonnes fêtes à tous les Plumiens et aussi les vaillants admin, modos et festoyeurs !  smacks à vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Nerwen
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Jeu 26 Déc 2013 - 17:58

bravo! Très drôle Train, il nous faut la suite des cancans sur les absents de cette première partie. Allez! Tu dois encore affuter ta plume  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Jeu 26 Déc 2013 - 19:47

Ah mais si ! J'ai passé une commande chez Perroquet. Mais comme je savais qu'un certain Train "guignait" à sa fenêtre, j'ai demandé à ce que ma poterie soit bien emballée. Non mais...curieux va !  éclat de rire Mais quand même je vais vous confier ce que j'ai acheté chez Perroquet : une loco peinte en vert posée sur des rails en forme de portée musicale. Et c'est très réussi !
Bravo Train pour l'originalité de ton texte.
Revenir en haut Aller en bas
Amanda
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Ven 27 Déc 2013 - 10:33

Alors donc  bravo à Escandelia pour son entrain et à Train pour son texte !
Bonne année ! flower 
Revenir en haut Aller en bas
trainmusical
Festoyeur
avatar


MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   Mar 31 Déc 2013 - 1:09

Un grand merci pour vos commentaires  flower 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moi, Trin Muscat, je cultive mon savoir…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Muscat Festival
» Muscat en mars, le 29 : banderole de porte
» [résolu] Problème désimlockage HTC trin 100 s300+ bloqué SFR
» Les différents types de pétrin
» Quel pétrin pour débuter ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 2 : 2010 / 2013 :: -- ESPACE ECRITURE -- :: Ecriture sur consigne :: Consigne 282-
Sauter vers: